TSAGALOS SEUL RASSEMBLEUR AU CENTRE

Pour le élections départementales de mars, seul Thierry Tsagalos (notre photo) qui se revendique de l’UDI a réussi à jouer le rassembleur centriste dans le canton 3 de Montpellier, un canton qu’il connaît parfaitement puisqu’il habite et travaille comme coach sportif à Port-Marianne. En effet, Thierry Tsagalos s’est allié avec Béatrice Tamzarian du MoDem. Un duo UDI-MoDem crédité de 10,6 % aux dernières élections européennes. Alors, un atout centre dans l’UMP ? On sera fixé au soir du premier tour. Thierry Tsagalos se voit au second tour, c’est son esprit sportif de vainqueur, sûrement.

SAUREL A PRÉFÉRÉ LA DÉPÊCHE

Mine de rien, c’est à la Dépêche du Midi que Philippe Saurel (notre photo), maire DVG de Montpellier et président de la Métropole a filé le scoop sur son intention de lorgner sur la présidence de la Région. Certes, « Phiphi » a mis un bémol en affirmant « se consacrer pour l’instant aux échéances des départementales, mais je n’exclus rien pour les élections régionales de cette année, qui auront lieu après les départementales », dans la longue interview accordée aux confrères toulousains, suivie d’un entretien à l’Hérault du Jour. Il paraît que le choix de Philippe Saurel n’a pas été du goût des « plumes politiques » de la locale de Montpellier de Midi Libre, qui auraient préféré avoir la primeur de ses déclarations. Résultat, Midi Libre a finalement réussi à décrocher, à son tour, une interview de Philippe Saurel. Ouf !

Jean-Marc Aubert